web analytics

QUI SUIS-JE ?

Guillaume Bardou
01/02/2017

Je suis né le 23 octobre 1968 à Vitry-sur-Seine. J’habite dans les environs de Paris. Je mène une vie de famille avec ma femme et mes deux enfants. Je travaille à mon compte comme installateur d’enseignes. Je pratique en club le plongeon acrobatique. J’écris des livres, je suis un peu mystique ou pathétique, et perméable au Mal comme au Bien.

Quelques livres que j’aime :

Siddhartha (Hermann Hesse), La vie divine (Sri Aurobindo), Pourquoi j’ai mangé mon père (Roy Lewis), Leaves of Grass (Walt Whitman), Le manuel (Epictète), Illuminations: Cosmos et esthétique (Jean-Pierre Luminet), Le manuscrit de 1942 (Werner Heisenberg), Cette lumière en nous (Jiddu Krishnamurti), L’esprit et la matière (Erwin Schrödinger),

Une musique ?

Peut-être L’Adagio d’Albinoni (En réalité composé par Remo Giazotto), dans l’interprétation de Neville Mariner, par exemple… pour la beauté de l’oeuvre et les conditions de sa création.

Deux textes spirituels que je comprends :

Isha Upanishad et Troisième Mundaka  (Philosophie des Védas. Traduction dans « Trois Upanishad », par Sri Aurobindo et Jean Herbert).

Quelques actes que j’aime et comprends :

Ma séance de plongeon d’hier avec Stepan, le partage de la naissance de son fils à venir,  notre repas avec Sergueï demain soir (choses volontairement non datées).

Comment je me vois en ce moment :

Je fais chœur à Mark Twain et tous les autres, pour dire que toutes les pensées du monde ont été « mâchées et remâchées dans un nombre infini d’arrière-gorges » avant de voir le jour. Il n’y a pas de droit de propriété des paroles inspirées, et chacun peut savoir si une pensée lui appartient ou pas, selon qu’elle fait sens profondément en lui ou non. Pour chacun de nous, une connaissance redécouverte ou inédite nous appartient autant qu’à un autre, si elle est nouvelle et notre oeuvre, notre étonnement. Et il y a moyen qu’elle apparaisse et nous fasse autant originaux comme destinées individuelles qu’une musique peut l’être à côté d’une autre, choses pourtant faites des mêmes éléments.  Ici commence l’expérience de la vie elle-même; elle se moque des livres et regarde ce qu’on est, ce qu’on fait, et le compare avec ce qu’on croît être.

***

TOUS LES ARTICLES DU SITE

Une réflexion sur “ QUI SUIS-JE ? ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.