Surface séparative

J’ai vu disparaître mes meilleurs équilibres, peu après un maximum solaire
Parmi une multitude d’étoiles apparues je souffrais d’inqualifiable
Dans la vastitude de mon inconscient apparaissaient des corpuscules

Cette chose unique capable de se fissurer est tout ce qui existe
Elle est dure et petite pour me heurter comme l’être de l’humain
C’est pour elle que je ne peux pas quitter, qu’elle est extérieure

L’Infini veut former une unité moins dure et plus souple dans la différence
Et moi je regarde comme Lui en explosant avant de vouloir me conserver
L’inconscient dissoudra encore la surface séparative d’une unité qui grandit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.