LA PESÉE DE L’INSTANT

Ce n’est pas une représentation mentale mais un sens, quand la confiance brille dans l’espace
Chaque instant est l’Immobile voyant si connaissance et ignorance s’équilibrent également
L’existence parcellaire s’en éloigne fatalement par les détails imaginés de ses déséquilibres
Qui tente de se voir monte sur cette balance, il pèse ce que ses actions ont fait de ses obstacles

Qui ne veut pas dépasser, abattre ou contourner l’obstacle ? Qui ne commence pas ainsi sa course ?
Mais l’objectif divin était ces multiples obstacles et la dynamique du mental ne Le voyait pas
Ce poids s’éloignait pour manquer le but de sa concentration et le Temps le ramenait sur l’obstacle
Quand l’Immobile est vu comme une connaissance par l’ignorance en un pesant mouvement

L’illusion de ces mots est capable de donner force et vision, mais ce sont de pauvres mots…
Comme le réel sortant de l’irréel, comme si tout ce qui existe est vu activement au-dessus
Que ce qui s’actualise en dessous trouve le moyen de réussir, même avec des moyens très limités
Le saisissement sensitif est cet espace intérieur s’ouvrant sans obstacle après une confiance

Cette onde fluctuante est le plus grand délice d’existence et l’équilibre de la pesée de chaque instant
Onde infinie de cette confiance évoluant des formes dans les mondes de dissolutions temporelles
Les obstacles des connaissances peuvent tuer la Vérité isolée en l’Homme, mais lui il Se cherche
Si ses efforts ou ses paresses l’ont rendu trop lourd, qu’il ne monte pas pour rien sur la balance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.